bok o bok

Retour aux projets

Catharsis

Un film de Veronika Akopova

À l’issue d’un programme « délicat à 37°C », emmêlé dans des vêtements frais, un corps se libère lentement des entrailles d’une machine à laver. Basculant entre le « sale » et le « propre », le corps traverse les expériences existentielles d'un être humain, aboutissant à une jubilation cathartique de la vie.

L’écriture chorégraphique de Catharsis s’articule autour de deux matrices. La première redonne au corps les propriétés physiques d’un vêtement passé à la machine : étiré en tous sens, tourbillonné, dilaté ou rétréci, ce corps né de la machine se remémore son passage à l’intérieur. 

La deuxième matrice oppose les notions du sale et du propre, à travers un corps qui oscille entre mouvements abstraits, considérés comme « purs », dépourvus de signification, et d’autres gestes à la portée significative, notamment des gestes quotidiens, crus, « sales ».

Outil de purgation des passions

Dans cette création, le procédé de lavage est présenté comme un acte de purification intérieure, purification de l’âme, acte poétique.
La tension entre le sale et le propre constitue la modalité d’écriture chorégraphique. Ici, le « sale » n’est pas forcément négatif, il s’agit d’expériences de vie et d’émotions que l’on accumule petit à petit. Faire un lavage, c’est tout remettre à zéro, tout évacuer. La catharsis ne désigne pas seulement l’objet de cette œuvre, mais aussi le rapport entre l’œuvre et le spectateur. En dehors de toutes préoccupations esthétiques, cette création se veut un outil de purgation des passions, une grande lessive des sentiments. Son objectif est celui de toute œuvre d’art selon Aristote, d’entraîner chez le spectateur « un allègement accompagné de plaisir », ou la catharsis.

 

film de danse 8'

réalisation, chorégraphie, interprétation Veronika Akopova

Récompenses :
Amsterdam - Cinedans Dance on Screen Festival 2017 (Pays-Bas)
Santiago du Chili - Bestias Danzantes Dance Film Festival 2017 (Chili)
Lisbonne - InShadow Lisbon Screendance Festival 2017 (Portugal)

Sélections officielles / Projections :
Hong Kong - Jumping Frames International Dance Video Festival 2016 (Chine)
Bucarest - Bucharest International Dance Film Festival 2016 (Roumanie)
Macao - ROLLOUT Dance Film Festival 2016 (Chine)
Cagliari - Breaking 8 - International Dance Film Festival 2016 (Italie)
Bordeaux - Festival Coupé Court 2017 (France)
Athènes - Athens Video Dance Project 2017 (Grèce)
Cracovie - Dance moments 2017 : Dance into the Light - Goethe-Institut (Pologne)
Einavegen - RIFF R.E.D International Film Festival 2017 (Norvège)
Sfântu Gheorghe - CAMP 2017 (Contemporary Artistic Movement Platform) (Roumanie)
Barcelone - Choreoscope 2017 (Espagne)
Helsinki - Loikka 2018 (Finlande)
Gdansk - In Out Festival 2018 Dance/Image (Pologne)