bok o bok

Retour aux projets

Entrelacs

Solo de Veronika Akopova

Entrelacs tente de transmettre les expériences existentielles de l’être humain à travers les mécanismes du tricot. D’une maille à l’autre, le corps évolue, à travers les mouvements du fil imaginaire, dans sa sinuosité, son enchevêtrement, sa tension et sa détente. Il se tricote et se détricote en permanence, en passant par des nœuds et des rangs.

La pièce questionne ces fils qui sont présents dans notre conscience ou dans notre corps : le fil du temps, les fils de la société, et surtout ce fil primordial qu’est le cordon ombilical, nous reliant à notre mère.

« L’envie de mettre en scène le processus du tricot me vient de ma propre expérience de cette pratique. En tricotant, j’ai été fascinée par les chemins infiniment complexes créés par de simples mouvements d’aiguilles. J’ai eu l’envie d’apporter littéralement sur scène mon tricot. Entrelacs commence bien avant la représentation, avec la première maille tricotée les aiguilles dans les mains. Une projection vidéo montre de façon impressionniste et de mon point de vue les boucles et les nœuds créés à chaque nouvelle maille. La robe confectionnée spécialement pour les représentations matérialise ce désir. C’est mon point de départ tangible, qui se défait au fur et à mesure, patiemment, mais inévitablement. Le tricot est considéré comme une activité apaisante. La musique qui a inspiré ce solo rejoint cette idée. La berceuse d’Andrei Karasyov lance le solo, suivie du piano de Be Still d’Adrian Klumpes. Le tricot n’est pas seulement une modalité d’écriture chorégraphique dans ce solo, mais aussi une métaphore qui ouvre de larges possibilités d’interprétation. Que sont ces fils ? Les fils du temps, du destin, de la vie ? Tout ce qui nous tire, nous lie, nous attache et ce à quoi on peut s’accrocher. Avons-nous besoin de garder la mémoire de ce fil coupé à notre naissance ? Enfin, tout cela pour revenir à mon sujet de prédilection - la mère. » Veronika Akopova

solo 10'

chorégraphie et interprétation Veronika Akopova
musique Adrian Klumpes et Andrei Karasyov
vidéo Florian Goralsky

14 et 15 mars 2015 (Première) : Stuttgart - 19. Internationales Solo-Tanz-Theater (Allemagne)
7 juin 2015 : Gdansk - Gdansk Dance Festival (Pologne)
13-23 novembre 2015 : Stuttgart - Treffpunkt Rotebühlplatz (Allemagne)
Heidelberg - HebelHalle, Kulturhaus UnterwegsTheater (Allemagne)
Karlsruhe - Tanzfestival Kulturzentrum Tempel (Allemagne)
Augsburg - Kulturhaus Abraxas (Allemagne)
Lindau - Stadttheater (Allemagne)
Regensburg - Regensburger Tanztage/Unitheater (Allemagne)
Ulm - Stadttheater, Podium (Allemagne)
7 avril 2017 : Skopje - Dance Fest Skopje (Macédoine)
27 avril 2017 : Campo Grande/MS - Semana Pra Dança 2017 (Brésil)
30 avril 2017 : Salvador da Bahia - Vivadança Festival Internacional (Brésil)
3 mai 2017 : Curitiba - Mostra Paranaense de Dança (Brésil)
5 mai 2017 : Natal - Encontro de Dança Contemporânea (Brésil)
12 janvier 2018 : Paris - Rencontres chorégraphiques - Théâtre Douze (France)
8 juin 2018 : Paris - Festival Fait Maison (France)